Menaces à la sécurité informatique qui nuisent à votre entreprise

  • by

 

menaces-sécurité-informatique

Aucune entreprise n’est à l’abri des menaces à la sécurité informatique qui imprègnent le monde numérique actuel. Au fur et à mesure que la technologie que vous implémentez pour gérer votre entreprise devient plus avancée, les cybercriminels tentent également d’exploiter vos systèmes. Cela peut être une réalité effrayante et accablante pour les entreprises de toutes tailles et de tous types d’industries. Une faille de sécurité unique peut potentiellement mettre à risque vos ressources de données critiques, engendrer des coûts énormes et même vous mettre en faillite. Face à ces risques, que fait votre entreprise pour se défendre?

Même si aucune entreprise n’est à l’abri des menaces qui existent dans le paysage numérique,cela ne signifie pas que vous ne pouvez rien faire pour préparer votre entreprise et protéger vos informations. Votre première ligne de défense est toujours l’éducation et la formation. Savoir à quoi vous devez faire face est la seule façon de former un plan de sécurité adéquat. La liste suivante répertorie certains des types les plus courants de menaces à la sécurité informatique susceptibles de nuire gravement à votre entreprise. Utilisez ces connaissances comme base pour l’exécution d’un programme de formation à la sécurité approprié et d’un plan qui aide à protéger votre organisation.

    Voir notre liste des meilleurs antivirus 2018

Les hackers

À l’autre bout de chaque faille de sécurité se trouve un individu mal intentionné. Le plus souvent, les entreprises ciblent les entreprises pour obtenir des gains financiers. Ces prédateurs recherchent des possibilités de capitaliser sur la vulnérabilité et constituent la raison pour laquelle votre organisation doit être en alerte maximale.

Pour éviter d’être victime de piratage informatique, vous devez rester vigilant et utiliser un plan de sécurité complet, comprenant des solutions de partage de fichiers et de gestion de données qui travaillent sans relâche pour protéger vos ressources critiques. De plus, vos employés ont besoin d’une formation continue sur les moyens de reconnaître les menaces et de déjouer les attaques.

Sans ce renforcement, ils sont très susceptibles d’inviter accidentellement un intrus susceptible de causer des dommages irréparables à votre entreprise.

Les virus

Les virus sont dangereux, ils sont coûteux et ils pourraient se produire en ce moment si vous n’avez pas mis en place les protocoles appropriés pour assurer la prévention. Un virus est un logiciel créé pour endommager un ordinateur. Le programme se réplique et s’exécute, interférant avec le fonctionnement d’un ordinateur. Il peut voler des données, corrompre vos fichiers ou les supprimer complètement, ce qui constitue une menace menaçante pour toute entreprise.

Un virus peut également exploiter d’autres programmes de la machine, tels que le courrier électronique, pour infecter d’autres ordinateurs. Il peut également être transmis par un utilisateur via un réseau, une clé USB ou un autre support.

Spyware

Ce logiciel malveillant fait exactement ce que son nom suggère: espionner l’utilisateur à son insu et sans son autorisation. Si un logiciel espion est installé sur un ordinateur de votre entreprise, le criminel qui l’a exécuté peut contrôler l’activité de ce périphérique et collecter des informations à utiliser contre l’utilisateur ou l’entreprise (données financières, informations de connexion, visites sur le site Web, par exemple). .

Certains logiciels espions peuvent détecter les frappes au clavier, rediriger les navigateurs Web, modifier les paramètres de l’ordinateur ou installer d’autres programmes dangereux. Par conséquent, il est essentiel de mettre en place des protections – et de les mettre à jour régulièrement – pour contrecarrer les attaques de logiciels espions.

Adware

Lorsque des publicités indésirables commencent à apparaître sur un ordinateur, celui-ci est victime d’un adware. Vos employés peuvent télécharger accidentellement un logiciel de publicité en essayant d’accéder à un logiciel gratuit. Ce dernier peut être utilisé pour récupérer des informations sans autorisation ou sans connaissances, ainsi que pour rediriger le navigateur de vos utilisateurs.

Phishing

Une arnaque au phishing amène un utilisateur interne à fournir des informations telles que des noms d’utilisateur et des mots de passe pouvant être utilisés pour violer votre système. Ces informations sont demandées aux employés par courrier électronique et déguisées en demandes légitimes (par exemple, un fournisseur ou une institution financière demandant des informations de connexion afin de corriger un compte ou de résoudre un problème). Une fois que le destinataire a transmis les informations sensibles, le pirate informatique obtient l’accès dont il a besoin pour verrouiller, voler ou compromettre d’une autre manière les données critiques de votre entreprise.

Certaines techniques de phishing associent des enregistreurs de frappe à des composants de suivi sophistiqués pour cibler des informations et des organisations spécifiques. Il existe également des e-mails de spear-phishing qui entraînent le téléchargement d’un petit programme malveillant sur l’ordinateur de l’utilisateur, à leur insu, ce qui provoque une faille réseau qui risque de ne pas être détectée pendant de longues périodes.

En fin de compte, une seule attaque de phishing peut mettre en danger l’ensemble du réseau de l’entreprise et laisser chaque dernier fichier exposé.

Vers Informatique

Se faufilant dans votre réseau, un ver est déployé pour s’auto-répliquer d’un ordinateur à un autre. Ce qui le distingue des virus, cependant, est qu’il ne nécessite aucune interaction de l’utilisateur pour se propager.

Ce logiciel est utilisé pour reproduire de grandes quantités de données en très peu de temps. Il peut à la fois faire des ravages sur les performances de votre réseau et être utilisé pour lancer d’autres attaques malveillantes sur votre système.

Spam

Vous êtes probablement déjà familiarisé avec le spam, car ce courrier indésirable a tendance à encombrer les serveurs de l’entreprise et à gêner les destinataires dans l’ensemble de l’entreprise.

Le spam devient une menace pour la sécurité de l’ordinateur quand il contient des liens nuisibles, surcharge votre serveur de messagerie ou est utilisé pour prendre le contrôle de l’ordinateur d’un utilisateur et distribuer du spam supplémentaire.

Botnets

Un botnet peut être utilisé pour tout, des attaques de ciblage sur les serveurs à l’exécution de campagnes de spam. Comme les réseaux de zombies impliquent généralement un très grand nombre d’ordinateurs, de nombreuses entreprises ont du mal à les arrêter.

Fondamentalement, cette menace pour la sécurité informatique est déployée par un bot master, qui commande à un certain nombre de bots ou d’ordinateurs compromis d’exécuter des activités malveillantes via une connexion Internet. La collection d’ordinateurs infectés est souvent appelée «armée de zombies», exécutant les mauvaises intentions du bot master.

Si le réseau d’ordinateurs de votre entreprise est dépassé par un réseau de zombies, votre système pourrait par la suite être utilisé pour attaquer d’autres réseaux du type virus, vers, chevaux de Troie et attaques DDoS.

Rootkits

Imaginez qu’un cyber-attaquant ait le contrôle complet de l’un de vos ordinateurs ou, pire, de tout leur réseau. C’est ce qu’un rootkit, ou un ensemble de logiciels mis en œuvre pour obtenir un accès de niveau administrateur, est conçu pour accomplir cette tâche.

Un pirate informatique obtient cet accès par le biais d’autres menaces et vulnérabilités, telles que les tentatives de phishing, les logiciels espions ou les faiblesses de mots de passe. Le rootkit peut rester non détecté et permet à l’expéditeur de modifier les logiciels existants, même les applications de sécurité utilisées pour protéger vos ordinateurs.

Attaques de DOS

Lors d’une attaque par déni de service (DOS), le site Web ou le service Web de votre société peut ne plus être accessible aux utilisateurs. Souvent, ces attaques sont utilisées contre des entreprises à des fins de rançon ou de chantage.

La version la plus connue est sans doute DDoS (Distributed Denial of Service), qui consiste à bombarder votre serveur de trafic et de requêtes afin de surcharger et d’arrêter le système.

Avec le système et ses défenses désactivées, un intrus a la capacité de confisquer des données ou de prendre votre opération en otage.

Ne laissez pas votre organisation être terrorisée par ces menaces à la sécurité informatique. Si vous n’en avez pas déjà un, élaborez un plan solide pour protéger les données critiques de votre entreprise et protéger vos actifs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *